André et les Picardos

André et les Picardos : à la découverte des bières picardes

Cet hiver, plutôt que de retourner à la neige, André Lemalt a préféré rendre une courte visite à des amis picards qui ont su l’accueillir chaleureusement dans la tradition des gens du nord.

En véritable arpenteur de territoires, c’est à Amiens qu’il a posé ses bagages. Après avoir sillonné les petites rues pavées de cette ville surnommée la « petite Venise du Nord », découvert sa célèbre Cathédrale qui s’impose en plein cœur de la ville et s’être promené dans le labyrinthe des hortillonnages, André a senti qu’il était temps de s’intéresser à la culture brassicole de cette charmante région, où il a tout de suite ressenti les influences belges. Ainsi, avant de repartir, il n’a pu s’empêcher de s’arrêter dans une petite cave pour y dénicher quelques bières brassées en Picardie. Au hasard des étagères, voici ce qu’il a ramené :

Colvert (blonde – 7°)

Colvert blonde, Brasserie de Clerck

La Colvert Blonde est une bière blonde de garde brassée par la Brasserie de Clerck à Péronne.

D’une robe d’un blond clair, elle présente de fines bulles et une fine épaisseur de mousse qui persiste assez longtemps dans le verre. Son nez est très floral et houblonné (houblon des Flandres) et on distingue nettement des notes de miel. En bouche, on a affaire à une bière très fine, aromatique et légère (André n’a pas senti les 7°). Sa légèreté ne l’empêche pas de dégager des saveurs de malt et de miel bien présentes.

Visiter le site

 

La Fanette (dorée – 6°)

La Fanette, Brasserie de Clerck

La Fanette est une bière dorée à la robe claire, également brassée par la Brasserie de Clerck. Au nez, on découvre une bière fruitée et aromatique avec des arômes de miel, de cannelle mais aussi d’orange douce ou encore de raisin sec. Cela lui confère un petit côté pain d’épices très agréable.

Ronde en bouche, l’attaque est douce et fruitée. Bière peu amère et peu sucrée, André a été agréablement surpris par cette bière dorée bien équilibrée et très aromatique.

Visiter le site

 

La Ch’l’Agache (stout – 5°)

Ch'l'Agache, stout fermier de Picardie

« Une pie tant pis, deux pies tant mieux ! »

La Ch’l’Agache, bière brune au nom imprononçable, est brassée par La Brasserie de la Somme à Domart en Ponthieu. C’est un stout fermier à base d’orge cultivé, malté et brassé sur place. Le houblon, quant à lui, est un houblon des flandres.

Sa robe est bien noire comme on peut s’y attendre pour ce type de bière. Sa mousse de couleur beige avec des reflets caramel est abondante et très persistante. André est agréablement surpris par cette mousse réussie et crémeuse à souhait ! Au nez, on découvre un bouquet plutôt classique pour un stout avec des arômes de céréales grillées très présents, ainsi que des arômes de grains de café. On y retrouve également quelques notes acidulées. En bouche, après une attaque assez amère et forte, André retrouve un stout assez léger en termes de texture et une longueur en bouche moyenne. Bon produit brassicole, à la fois simple et naturel (on sent bien le côté fermier), André a été quelque peu déçu par son côté gazeux qui gâche un peu la fête.

Visiter le site

Saint Rieul Brune (7°)

Saint Rieul Brune, Brasserie Saint Rieul

La Saint Rieul Brune (type stout) est brassée par la Brasserie Saint-Rieul à Trumilly. C’est une bière sur Lie (refermentée) composée de 5 malts différents dont quatre torréfiés.

Sa robe est d’un noir ébène et sa mousse plutôt abondante persiste en une fine couche couleur caramel. Son nez est relativement complexe puisqu’on peut y distinguer de franc arômes de malts touraillés, des notes de cacao mais également de légères notes de fruits rouges (André pense à de la cerise). En bouche, certains seront surpris par son amertume très marquée mais André, lui, adore ! Plutôt longue en bouche, on sent nettement des saveurs de café et de céréales grillées.

Une bonne bière brune bien équilibrée ! A ne pas déguster trop fraîche pour en apprécier toutes les saveurs.

Visiter le site

 

Ainsi s’achève la petite sélection de bières picardes d’André Lemalt. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à commenter cet article et nous donner vos impressions.

Bonne dégustation !

Edit du 02/02/14 : Les bières présentées dans cet article ont été achetées à Amiens à la cave H. Martigny & Fils

2 commentaires

  1. salut André je vois que en fait tu bulles pas tt que çà …elles donnent vraiment envie d’y gouter et j’aime bien leurs noms et étiquettes surtout la pie qui chante et après combien de flacons?
    christian

    • Salut Christian, j’en pense surtout que tant qu’on chante ça va! Rien de tel qu’un voyage en motobécane à travers la campagne picarde. Et quel accueil! Certes les bretons brassent bien, mais n’oublions pas les autres! Salutations maltées. André

Commenter

Inscrivez-vous à la MousseLetter des bières bretonnes

La seule newsletter sur les bières bretonnes !

Vous aimez les bières bretonnes ? Vous êtes au bon endroit ! Et pour être sûr de ne rater aucune mise à jour du site sur les nouvelles bières bretonnes, abonnez-vous à la newsletter. En vous abonnant, vous aurez une fois par semaine dans votre boite mail les derniers articles mis à jour sur le site.

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription, en nous contactant à l’adresse contact@bieresbretonnes.fr ou en remplissant de suppression de vos données personnelles disponible sur notre page Politique de confidentialité. Pour être sûr de recevoir notre newsletter, veuillez ajouter l’adresse newsletter@bieresbretonnes.fr à vos contacts.