émission france inter pinte ou ballon

France Inter parle de nouveau de bière !

Logo France InterAprès avoir déjà parlé de bières lors de l’émission On Va déguster, France Inter a de nouveau évoqué l’importance des brasseries en France. Même si cette fois il ne s’agit pas spécifiquement de bières bretonnes, elle reste intéressante à suivre pour son contenu destiné à tous les amateurs de produits houblonnés. Le sujet de l’émission débat de midi du 06 août s’intitule Pinte ou ballon ? et met en avant le nombre grandissant de brasseries en France (aujourd’hui plus de 600 brasseurs recensés), preuve que la bière se démocratise. Il est aussi intéressant de noter qu’aujourd’hui la bière est rentrée, comme le vin, au « patrimoine culturel et gastronomique français ». D’ailleurs, même si l’univers brassicole est aujourd’hui plus accessible que l’univers vinicole, on remarque que le vocabulaire propre à la bière commence à emprunter des termes à l’origine caractéristiques du vin, tels que millésime, grand cru…

Parmi les invités de cette émission, nous retrouvons Pierre Guigui, guide des vins Gault Millau ; Christophe Noyon de la brasserie des 2 Caps ; Marc Lagrange, médecin ; Jean-Pierre Decool, député du nord et Didier Nourrisson, historien de la santé.

Le thème de l’émission incite rapidement à opposer vin et bière, mais pour participer au débat, nous pensons que ces deux breuvages sont différents, et peuvent même être complémentaires. Même si un repas accompagné de vin est une expérience très intéressante, nous sommes convaincus que la bière peut également très bien accompagner un plat. Par exemple, la Tri Martolod Blanche accompagnera parfaitement des fruits de mer et une bière brune avec un dessert (financier aux noix et Coreff Brune) peut être une alliance fort sympathique. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la bière n’a pas fini de nous surprendre !

Et vous, que pensez-vous de ce débat ?

 

Crédit photo vignette : mezzoblue via photopin cc

3 commentaires

  1. L’émission a le mérite de faire parler de la bière, mais le contenu ne pouvait pas être exploré en 45 min. D’accord avec vous sur le peu d’intérêt d’opposer le vin à la bière. En gros c’est comme essayer de savoir qui est le plus fort entre l’éléphant et l’hippopotame, ça sert à rien.
    Sinon la phrase de conclusion de “l’expert” en vin qui déclare que goûter du vin est un moment de grâce ultime (“limite les larmes aux yeux” selon lui), alors que goûter une bière ne procure absolument rien. Un bel exemple de sectarisme viticole.

    • Merci pour votre commentaire !

      Nous ne comprenons pas vraiment la composition des invités… Pourquoi ne pas mettre face à face deux experts en bières et en vins ? Des personnes capables de communiquer intelligemment et ne pas prêcher pour leur paroisse respective… Du coup le propos du débat nous parait totalement biaisé.

      Peut-être le seul but de l’émission était de susciter des réactions ??

  2. Émission intéressante. Même avis que vous autres sur opposition vin / bière. ça ne sert à rien. De plus, je trouve que le chirurgien craque complètement sur le vin. ça ne sert a rien d’opposer les choses comme ça (franchement comme si on ne buvait pas de vin ou de Ricard au Bol d’or). On remarquera que sur le contenu en pesticide des vin il se réfugie un peu facilement derrière l’étude du Pr. Khayate (n’oublions pas tout de même que vigne = un des plus gros consommateur de phytosanitaire dans l’agriculture – fait intelligemment rappelé par le journaliste). Le passage des “traitements à doses ménagères” est risible…si les doses sont aussi ménagères que pour la pomme de terre en Finistère, on est mal barrés: -) En tout cas, il y a clairement de son côté un problème d’a priori sur la bière et ça m’a énervé. “Un joli verre, un beau poisson…” …comme si un verre de bière était moche 🙂 Il est vraiment bloqué sur “la bière entre les repas”. Sinon intervention intéressante de l’historien.

Commenter

Inscrivez-vous à la MousseLetter des bières bretonnes

La seule newsletter sur les bières bretonnes !

Vous aimez les bières bretonnes ? Vous êtes au bon endroit ! Et pour être sûr de ne rater aucune mise à jour du site sur les nouvelles bières bretonnes, abonnez-vous à la newsletter. En vous abonnant, vous aurez une fois par semaine dans votre boite mail les derniers articles mis à jour sur le site.

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription, en nous contactant à l’adresse contact@bieresbretonnes.fr ou en remplissant de suppression de vos données personnelles disponible sur notre page Politique de confidentialité. Pour être sûr de recevoir notre newsletter, veuillez ajouter l’adresse newsletter@bieresbretonnes.fr à vos contacts.